L'Ukraine envoie les chars à l'aéroport de Donetsk

18/01/15 à 16:28 - Mise à jour à 18:29

Source: Belga

L'armée ukrainienne a affirmé dimanche avoir repoussé à l'aide de chars l'offensive des rebelles prorusses sur l'aéroport de Donetsk, dans l'est, alors que des milliers de personnes ont marché à Kiev pour la victoire sur les séparatistes.

L'Ukraine envoie les chars à l'aéroport de Donetsk

© BELGAIMAGE

L'armée ukrainienne a assuré avoir mis à la puissante offensive sur l'aéroport de Donetsk, lancée depuis deux jours par les séparatistes qui tentaient de s'emparer de ce site stratégique et symbolique. Avec l'appui d'au moins une dizaine de chars, les Ukrainiens assurent avoir créé un couloir vers l'aéroport pour permettre l'arrivée de renforts et l'évacuation des victimes.

"Nos militaires ont réussi à nettoyer presque entièrement l'enceinte de l'aéroport", s'est félicité dimanche le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko.

Les troupes ukrainiennes n'ayant pas franchi la ligne de front établie par les accords de paix de Minsk, cette opération "n'est pas une violation de la trêve" instaurée début décembre, a-t-il assuré.

Des tirs d'artillerie ont résonné toute la nuit jusqu'au centre-ville de Donetsk et se sont intensifiés le matin.

Les combats ont fait trois morts parmi les militaires et 31 blessés en 24 heures, selon l'armée ukrainienne. Un quatrième soldat a été tué dans une autre zone du conflit. Au moins cinq civils, dont deux enfants, ont par ailleurs péri dans les bombardements dans la région de Donetsk lors des dernières 24 heures, selon les autorités rebelles et ukrainiennes.

A Kiev et dans d'autres grandes villes ukrainiennes, des milliers d'Ukrainiens se sont réunis pour rendre hommage aux victimes du conflit, qui a fait plus de 4.800 morts depuis avril.

Moscou "extrêmement préoccupé"

La Russie est "extrêmement préoccupée" par l'intensification des combats dans l'Est de l'Ukraine, qui a poussé le président Vladimir Poutine à écrire une lettre à son homologue ukrainien Petro Porochenko proposant le retrait des armes lourdes du front. "Nous sommes extrêmement préoccupés par le développement de la situation. Les bombardements de quartiers résidentiels ont repris à Donetsk et des gens meurent à nouveau", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

"Ces derniers jours, la Russie a fait constamment des efforts de médiation dans le conflit", a indiqué aux agences russes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

M. Poutine a ainsi envoyé dans la nuit de jeudi à vendredi une lettre à M. Porochenko proposant "un plan concret pour le retrait de l'artillerie lourde" de la ligne de front, selon le Kremlin. "Malheureusement, la partie ukrainienne a rejeté le plan proposé et n'a fait aucune contre-offre. De plus, les combats ont recommencé", a poursuivi M. Peskov.

La Russie dément fournir armes et combattants à la rébellion prorusse de l'est de l'Ukraine et d'y avoir déployé des troupes comme l'en accusent Kiev et les Occidentaux, mais assume un rôle de médiateur dans le conflit. "La partie russe est prête à user de son influence sur les rebelles pour les convaincre d'accepter une telle option afin d'éviter les victimes civiles", indique ainsi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires