"L'UE perd patience avec la Grèce"

14/06/15 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Belga

Le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel a averti la Grèce que l'Europe était en train de perdre patience tandis qu'Athènes se bat pour trouver un accord avec ses créanciers afin d'éviter un défaut de paiement.

"L'UE perd patience avec la Grèce"

© AFP

"Nous voulons aider la Grèce et la maintenir dans la zone euro. Cependant, non seulement, le temps commence à manquer, mais, partout en Europe, la patience, également", a écrit Sigmar Gabriel dans un commentaire repris par le quotidien Bild. "A travers toute l'Europe, il y a le sentiment croissant : ça suffit!", s'est-il emporté.

Le ton tranchant de cet avertissement est inhabituel venant de la part de Sigmar Gabriel, chef des Sociaux-démocrates, partenaires des conservateurs de la chancelière Agela Merkel dans la coalition gouvernementale.

Sigmar Gabriel, qui est aussi ministre de l'Economie, a critiqué la manière dont la Grèce négocie, avertissant que l'Allemagne, considérée comme le principal trésorier de l'Europe, pourrait arrêter de soutenir Athènes. "Toutes les supposées 'tentatives définitives' pour trouver un accord, commencent à rendre ridicule tout le processus de négociations", a-t-il écrit, selon un extrait de l'article qui sera publié lundi. "De plus en plus de gens pensent qu'ils sont menés par le bout du nez par le gouvernement grec", a-t-il ajouté.

"Si l'accord n'est pas conclu bientôt, de nombreuses personnes en Europe vont perdre patience", a-t-il encore averti. "Les théoriciens parieurs du gouvernement grec sont sur le point de jouer l'avenir de leur pays. Et celui de l'Europe également", a-t-il conclu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires