L'UE désire répartir 40 000 demandeurs d'asile dans les états membres

26/05/15 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: De Volkskrant

Selon une information relayée par le quotidien néerlandais De Volkskrant, la Commission européenne souhaite répartir 40 000 demandeurs d'asile réfugiés en Italie et en Grèce dans les autres états membres de l'UE.

L'UE désire répartir 40 000 demandeurs d'asile dans les états membres

© REUTERS

Destinée à soulager l'Italie et la Grèce touchées par un afflux massif de migrants, la proposition présentée mercredi à la Commission se heurte à l'opposition de nombreux membres.

Il y a deux semaines, les commissaires européens Frans Timmermans (Amélioration de la législation) et Dimitris Avramopoulos (Migration) ont annoncé un projet de répartition des demandeurs d'asile. Les quotas de migrants par pays seraient calculés selon des critères objectifs, tels que le PIB de l'État membre, le nombre d'habitants du pays, son taux de chômage et le nombre de demandeurs d'asile et de réfugiés qu'il accueille déjà sur son territoire. Cependant, le Royaume-Uni, le Danemark et l'Irlande ne sont pas obligés de participer au plan d'action.

Selon De Volkskrant, Timmermans et Avramopoulos proposent de transférer 24 000 demandeurs d'asile réfugiés en Italie et 16 000 établis en Grèce vers les autres pays de l'UE. Il s'agit de Syriens et d'Érythréens pratiquement certains d'obtenir un titre de séjour.

Outre les 40 000 demandeurs d'asile syriens et érythréens réfugiés en Italie et en Grèce, la Commission propose d'accueillir 20 000 réfugiés installés dans des centres d'accueil hors de l'Europe. La Belgique devrait s'occuper de 490 personnes. L'année passée, plus de 600 000 personnes ont demandé asile en Europe, dont plus de 170 000 en Italie.

Nos partenaires