L'UE débloque 78 millions de plus pour lutter contre Ebola

17/09/14 à 19:37 - Mise à jour à 19:37

Les députés européens réunis en séance plénière à Strasbourg se sont accordés, mercredi après-midi, sur l'urgence qu'il y a à aider les pays touchés par le virus Ebola.

L'UE débloque 78 millions de plus pour lutter contre Ebola

L'artiste de rue, Stephen Doe, réalise une fresque éducative qui décrit les symptômes du virus Ebola. © AFP

La commissaire européenne à l'Aide humanitaire Kristalina Georgieva a annoncé que les Etats-membres ont promis 78 millions d'euros supplémentaires pour aider à la lutte contre la fièvre hémorragique, qui sévit au Libéria, en Sierra Leone et en Guinée. Mme Georgieva, a rappelé que jamais une épidémie d'Ebola n'a duré aussi longtemps. Elle a souligné que si l'impact réel du virus n'est pas encore connu, on en voit déjà les effets: taux de croissance en baisse dans les pays touchés, implications politiques et sécuritaires, ... "Coordonnons-nous! Il faut agir ensemble et nous allons le faire", a déclaré la commissaire.

Intervenant dans le débat, Kathleen Van Brempt (sp.a) est allée dans le même sens. "La coordination est très importante. Elle permettra de sauver des vies humaines", a-t-elle rappelé. Dans un communiqué, elle a déploré que les Etats-membres aient été "lents, bien trop lents" à réagir face au danger que représente Ebola.

"Le virus avance, la contagion est exponentielle, il faut mettre des moyens à disposition le plus rapidement possible", a pour sa part exhorté Marie Arena (PS), qui a appelé dans un communiqué le gouvernement belge à "prendre sa part de responsabilité et (à) aider les ONG déployées sur place". Cette aide pourrait s'incarner dans l'envoi d'une équipe B-FAST et dans l'acheminement de matériel médical sur place.

Frédérique Ries (MR) est elle aussi intervenue, estimant que "la sécurité n'est pas une option, c'est un devoir".

La Commission européenne a débloqué 150 millions d'euros pour aider à lutter contre le virus, auxquels s'ajoutent donc les 78 millions d'euros promis par les Etats-membres. Les Etats membres ont pris ces engagements lors d'une réunion de haut niveau lundi à Bruxelles pour coordonner la réponse européenne à l'épidémie, a précisé Mme Georgieva devant le Parlement européen.

L'UE doit poursuivre ses efforts de coordination lors de la réunion des ministres de la Santé prévue les 22 et 23 septembre à Milan, alors que l'ONU a chiffré à 1 milliard de dollars (environ 770 millions d'euros) les fonds nécessaires pour enrayer l'épidémie.

Mme Georgieva avait appelé lundi les Etats de l'UE à préciser leurs contributions d'ici le rendez-vous de Milan, afin que l'UE puisse présenter une enveloppe commune et significative auprès de l'ONU.

En savoir plus sur:

Nos partenaires