L'Otan prône "une Ukraine souveraine, indépendante et stable"

26/02/14 à 18:20 - Mise à jour à 18:20

Source: Le Vif

Les 28 pays de l'Otan sont attachés à la souveraineté et à l'indépendance de l'Ukraine, ainsi qu'au respect de son intégrité territoriale et à son développement démocratique, ont indiqué les ministres de la Défense alliés dans une déclaration publiée mercredi et qui apparaît comme une discrète mise en garde aux tentations séparatistes que pourrait soutenir la Russie.

L'Otan prône "une Ukraine souveraine, indépendante et stable"

© Reuters

"Une Ukraine souveraine, indépendante et stable, fermement engagée en faveur de la démocratie et de l'état de droit, est essentielle à la sécurité (de la région) euro-atlantique (...). Les alliés de l'Otan continuent à soutenir la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine, son intégrité territoriale, son développement démocratique et le principe d'inviolabilité des frontières comme facteurs clés de la stabilité et de la sécurité en Europe centrale et orientale et sur le continent dans son ensemble", précise cette déclaration.

Sa publication par les ministres de la Défense des 28, réunis pour deux jours à Bruxelles, intervient alors que les autorités provisoires au pouvoir à Kiev après la destitution la semaine dernière du président Viktor Ianoukovitch - un allié de Moscou - luttent pour prévenir une faillite du pays et faire obstacle aux tentations séparatistes dans le sud et l'est de l'Ukraine, des régions russophones et russophiles.

La Russie dispose également d'une importante base navale à Sébastopol, en Crimée, une péninsule russophone du Sud de l'Ukraine qui est donc considérée comme stratégique par Moscou puisqu'elle abrite sa flotte de la mer Noire et lui donne accès aux "mers chaudes".

L'Otan rappelle encore qu'elle a depuis 2007 un partenariat distinct avec l'Ukraine, par le biais de la Commission Otan-Ukraine, dont une réunion a été inscrite en dernière minute au programme de la ministérielle de Bruxelles. Elle aura lieu jeudi matin.

L'Alliance atlantique insiste également sur "l'importance d'un dialogue politique" fondé sur "les valeurs démocratiques, le respect des droits de l'homme et des minorités" pour "répondre aux aspirations démocratiques de l'ensemble du peuple ukrainien".

Elle rappelle ainsi sa disponibilité à continuer à assister l'Ukraine dans la mise en oeuvre de réformes, en particulier de la Défense du pays.

La déclaration se félicite encore de la décision des forces armées ukrainiennes de "ne pas intervenir dans le conflit politique".

A son arrivée à la réunion, mercredi midi, le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, avait assuré que l'Alliance était prête à "continuer à soutenir dans ses réformes démocratiques" l'Ukraine.

"Il revient au peuple ukrainien de déterminer ce que devrait être l'avenir de son pays. Nous considérons comme acquis que tous les pays respectent la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de l'Ukraine. C'est un message que nous avons également transmis à toutes les parties qui pourraient être concernées", avait-il ajouté, sans citer nommément la Russie.

La Commission Otan-Ukraine existe depuis 1997 et l'Alliance a déclaré l'année suivante que l'Ukraine pouvait être considérée comme candidate à l'adhésion si elle le souhaitait, même si cette perspective reste très éloignée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires