L'Otan commandera toute la mission en Libye

25/03/11 à 07:42 - Mise à jour à 07:42

Source: Le Vif

Un "accord politique" est intervenu jeudi entre les 28 membres de l'Otan pour que l'Alliance commande d'ici quelques jours toute l'opération militaire en Libye, et pas seulement la zone d'exclusion aérienne, a affirmé un haut responsable américain.

L'Otan commandera toute la mission en Libye

© REUTERS/Goran Tomasevic

"L'Otan est parvenue à un accord politique pour inclure dans sa mission et son commandement tous les autres aspects" de la résolution 1973 de l'ONU, a assuré cette source très haut placée dans l'administration américaine, sous le couvert de l'anonymat.

"Nous allons devoir approuver le plan opérationnel final, ce qui va se passer pendant le week-end, et puis nous l'exécuterons", a poursuivi cette source. Mais "la question-clé, dans cette affaire, est l'accord politique", a-t-elle ajouté.

Ces déclarations contredisent les propos d'Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l'Otan, qui avait évoqué plus tôt "deux opérations" à ce stade. La mise en oeuvre de l'interdiction de survol est désormais commandée par l'Alliance, tandis que le reste de l'intervention, notamment les frappes au sol, reste aux mains de la coalition.

M. Rasmussen avait indiqué que les discussions entre pays de l'Otan se poursuivaient pour "élargir" le mandat de l'alliance aux missions encore dévolues à la coalition.

Il avait évoqué des "travaux techniques" susceptibles d'aboutir lundi prochain. Mais le sentiment général, à l'issue de la réunion de l'Otan, était que l'élargissement du mandat de l'Otan à d'autres missions restait un objet de controverses.

"Il y a eu aujourd'hui un accord de tous les 28 alliés pour que l'Otan effectue cette mission (...) sous le commandement de l'Otan et en travaillant avec autant de partenaires que nous pouvons en trouver", a insisté le responsable américain: "Voilà le grand changement politique".

Alors que d'âpres négociations ont lieu depuis plusieurs jours à l'Otan, le responsable américain a affirmé que l'avancée décisive s'était produite lors de l'entretien téléphonique, jeudi, entre la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et trois de ses homologues, le Français Alain Juppé, le Turc Ahmet Davutoglu et le Britannique William Hague.

M. Davutoglu avait d'ailleurs affirmé après cette conversation que l'Otan prendrait le commandement "dans son ensemble" des opérations militaires de la coalition internationale en Libye.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires