L'Otan commandera les opérations en Libye "d'ici quelques jours"

25/03/11 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Le Vif

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a affirmé vendredi que l'Otan allait prendre le commandement complet des opérations militaires internationales en Libye "d'ici quelques jours".

L'Otan commandera les opérations en Libye "d'ici quelques jours"

© EPA

Les pays de l'Otan ont conclu jeudi un compromis laborieux, selon lequel ils vont prendre dans l'immédiat le relais de la coalition pour assurer le respect de la zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye, tandis que les frappes au sol restent jusqu'à nouvelle ordre sous contrôle de la coalition. Des négociations sur ce sujet très controversé doivent se poursuivre.

Dans une interview à la BBC vendredi, M. Hague a qualifié de "très bonne avancée" l'accord trouvé pour la zone d'exclusion. "Je pense que d'ici quelques jours, l'Otan pourra commander toute l'opération, avec la contribution de nations arabes qui y participent aussi", a-t-il ajouté.

Le ministre a nié qu'il y ait des "divisions" dans la communauté internationale sur le rôle de l'Otan en Libye, assurant que la situation serait claire mardi à Londres lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays participant aux opérations militaires internationales en Libye.

Si le régime du leader libyen Mouammar Kadhafi "pense que la volonté et l'unité internationales sur ce point fléchissent, qu'il se prépare à une sacrée surprise", a assuré M. Hague.

Une offensive a été lancée samedi dernier en Libye à l'initiative de la France, de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, rejoints par une coalition de pays volontaires, y compris arabes.

Ces pays interviennent en vertu d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, consacrée à la Libye et qui autorise à prendre "toutes les mesures nécessaires" pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne, y compris des frappes aériennes, mais exclut toute occupation militaire.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires