L'ONU nomme un nouveau chef pour sa mission en Centrafrique

14/08/15 à 07:04 - Mise à jour à 07:04

Le secrétaire général de l'ONU a nommé Parfait Onanga-Anyanga, un Gabonais, à la tête de sa mission en Centrafrique, après la démission de Babacar Gaye suite au scandale de viols présumés par des Casques bleus, ont indiqué des diplomates jeudi.

L'ONU nomme un nouveau chef pour sa mission en Centrafrique

Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU. © Reuters

Ban Ki-moon a informé les membres du Conseil de sécurité de son choix de remplacer le Sénégalais par Parfait Onanga-Anyanga lors d'une réunion à huis clos, pendant laquelle il a expliqué sa décision sans précédent de demander à M. Gaye sa démission.

Ce départ est survenu après une série d'accusations d'abus sexuels contre des enfants commis par des Casques bleus de la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca).

Une enquête a été ouverte mardi sur des accusations de viol contre une fillette et l'homicide d'un adolescent de 16 ans et de son père qui auraient été commis au cours d'une opération dans la capitale centrafricaine début août.

M. Onanga-Anyanga a récemment été l'envoyé spécial des Nations unies au Burundi.

Il arrive à la tête d'une Minusca en plein scandale et qui fait face à 57 allégations de fautes, dont 11 concernant potentiellement des cas d'abus sexuels sur des enfants.

Ban Ki-moon a par ailleurs rappelé à l'occasion d'une visioconférence avec les envoyés spéciaux des 16 missions de l'ONU qu'ils étaient "directement responsables du maintien de la bonne conduite et de la discipline au sein de leur mission", a indiqué son porte-parole Stéphane Dujarric.

Avec l'Afp

En savoir plus sur:

Nos partenaires