L'ONU met en garde contre un effondrement du Yémen "d'ici quelques jours"

02/05/15 à 16:30 - Mise à jour à 16:29

Source: Belga

Le coordinateur humanitaire de l'ONU pour le Yémen a mis en garde samedi contre un épuisement rapide des stocks de fuel et de nourriture dans le pays, faisant craindre un effondrement des infrastructures de base "d'ici quelques jours".

L'ONU met en garde contre un effondrement du Yémen "d'ici quelques jours"

© Belga

"Les services encore en fonction dans le pays en termes de santé, d'eau et de nourriture sont en train de disparaître parce que le pétrole ne rentre plus", a prévenu Johannes van der Klaauw depuis Djibouti, où il attend de pouvoir retourner au Yémen.

Si rien n'est fait, le fonctionnaire onusien prédit une situation humanitaire bien pire que celle que le Yémen connaît actuellement. "Sans pétrole, les hôpitaux ne peuvent pas fonctionner, les ambulances ne peuvent pas sortir et l'eau ne peut plus être pompée dans le système de distribution. Le réseau de télécommunication risque de s'arrêter. Tout cela est extrêmement préoccupant. Si rien n'est fait dans les prochains jours pour livrer du pétrole et de la nourriture, le Yémen s'arrêtera complètement", ajoute-t-il.

Les livraisons de fuel et d'aide humanitaire sont rendues très difficiles par les risques liés aux combats et par l'embargo sur les armes en direction du Yémen qui exige un contrôle strict de tous les cargos.

Johannes van der Klaauw souhaite la mise en place de "pauses humanitaires" sur lesquelles le Conseil de sécurité n'a pas été en mesure de s'accorder vendredi à New York.

En savoir plus sur:

Nos partenaires