L'Iran tire 14 missiles lors de manoeuvres "défensives"

28/06/11 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Le Vif

L'Iran a lancé mardi 14 missiles balistiques à courte et moyenne portée, lors d'un de ses traditionnels exercices de "défense" destinés à montrer sa force et à dissuader Israël et les Etats-Unis de s'en prendre militairement à la République islamique.

L'Iran tire 14 missiles lors de manoeuvres "défensives"

© Image Globe

Les Gardiens de la révolution, force d'élite du régime qui contrôle le programme des missiles iranien, ont lancé un "Ghadr" de moyenne portée (1.800 à 2.000 km) et 13 autres modèles de courte portée: "Zelzal" (400 km), Shahab 1 et Shahab 2 (300 à 500 km), selon le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes.

Ces tirs sont intervenus dans le cadre de dix jours de "manoeuvres défensives" lancées lundi par les Gardiens de la révolution, qui effectuent tous les ans des exercices de ce type généralement largement médiatisés.

Le Ghadr, qui peut théoriquement atteindre Israël, ennemi juré de la République islamique, ainsi que les bases américaines au Moyen-Orient, est une version améliorée du missile à carburant liquide Shahab-3 iranien issu du No-dong nord-coréen, selon les experts occidentaux.

Bien que Téhéran ait présenté ces manoeuvres comme un "message de paix et d'amitié pour les pays de la région" et affirmé qu'elles ne menaçaient "aucun pays", le général Hajizadeh a clairement désigné les destinataires de cette démonstration de force amplement relayée par la télévision.

Les missiles iraniens "sont dirigés vers des cibles américaines dans la région et vers le régime sioniste", a-t-il affirmé à l'agence officielle IRNA.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires