L'Iran "teste avec succès" un missile de croisière sol-mer

02/01/12 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Le Vif

L'agence officielle de Téheran affirme que Ghader, missile iranien, a atteint et détruit sa cible. La marine iranienne testera deux autres missiles lundi au dernier jour des manoeuvres navales dans la région du détroit stratégique d'Ormuz par où transite 35% du trafic pétrolier maritime mondial.

L'Iran "teste avec succès" un missile de croisière sol-mer

© Reuters

Nouvelle provocation. L'Iran a "testé avec succès" un missile de croisière sol-mer Ghader, a rapporté l'agence officielle Irna, alors que deux autres tests de missiles sont prévus lundi. "Le missile sol-mer Ghader a été testé avec succès pour la première fois", a rapporté l'agence Irna. Il a une portée de 200 km. "Ce missile construit par les experts iraniens a réussi à atteindre avec succès sa cible et l'a détruite", a déclaré l'amiral Mahmoud Moussavi, porte-parole des manoeuvres navales organisées par la marine iranienne dans la région du détroit d'Ormuz.

La marine iranienne testera par ailleurs deux autres missiles lundi, l'un de moyenne portée et l'autre de courte portée, au dernier jour de ses manoeuvres navales dans la région du détroit stratégique d'Ormuz par où transite 35% du trafic pétrolier maritime mondial, selon les médias. "Ghader est un système de missile ultramoderne avec un radar intégré, ultra-précis, dont la portée et le système intelligent anti-repérage ont été améliorés par rapport aux générations précédentes", a-t-il ajouté.

Phase finale des manoeuvres

Le détroit d'Ormuz est un canal stratégique par où transite 35% du trafic pétrolier maritime mondial. L'Iran a menacé ces derniers jours de fermer ce détroit en cas de sanctions contre ses exportations pétrolières, agitées par les Etats-Unis et certains pays européens. Des observateurs de pays amis, notamment des militaires syriens, assistent à la phase finale des manoeuvres, selon les médias iraniens.

D'autre part, ce dimanche, au lendemain, de nouvelles sanctions décidées par les Etats-Unis, Téhéran a annoncé avoir testé pour la première fois des barres de combustibles nucléaires produites localement. Ces dernières sont indispensables pour le fonctionnement des réacteurs nucléaires.

Le Vif.be, avec L'Espress.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires