"L'Iran a le droit à posséder la technologie nucléaire à des fins pacifiques"

21/02/12 à 11:24 - Mise à jour à 11:24

Source: Le Vif

L'Iran s'est dit prêt à discuter de son programme nucléaire avec les grandes puissances, tout en réaffirmant qu'il n'y a pas de "questions négociables" à ce sujet, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast.

"L'Iran a le droit à posséder la technologie nucléaire à des fins pacifiques"

© Reuters

Les nouvelles discussions envisagées par l'Iran et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) porteront notamment sur "la question des activités nucléaires" de Téhéran, a déclaré M. Mehmanparast lors de son point de presse hebdomadaire. "Mais je ne pense pas qu'il y ait de questions négociables à propos des activités nucléaires" de l'Iran, qui s'inscrivent dans son "droit à posséder la technologie (nucléaire) à des fins pacifiques", a ajouté le porte-parole.

L'Iran a accepté la semaine dernière une proposition des 5+1 de reprendre des négociations centrées sur son programme nucléaire controversé, dont la communauté internationale redoute qu'il n'ait un objectif militaire.

Les dirigeants iraniens ont toujours affirmé que les activités nucléaires de l'Iran étaient purement pacifiques, et que son droit à la maîtrise du cycle nucléaire n'était pas négociable.

M. Mehmanparast a rappelé que tout le cycle de production nucléaire de l'Iran était placé sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Une délégation de l'agence onusienne se trouve depuis lundi à Téhéran pour tenter d'obtenir les éclaircissements que l'AIEA réclame depuis des années sur plusieurs zones d'ombres du programme nucléaire iranien, nourrissant les soupçons sur sa finalité réelle.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires