L'intrigante mort d'un ancien ministre de Poutine

11/03/16 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Afp

Le millionnaire russe Mikhaïl Lessine, ex-ministre de la Communication de Vladimir Poutine, retrouvé mort en 2015 dans un hôtel de Washington, ne serait pas décédé d'une crise cardiaque comme annoncé précédemment. Un nouveau rapport fait pencher l'enquête vers un meurtre.

L'intrigante mort d'un ancien ministre de Poutine

Mikhaïl Lessine © Reuters

Le millionnaire russe Mikhaïl Lessine, retrouvé l'an dernier dans un hôtel de Washington, est mort suite à un traumatisme à la tête provoqué par un instrument contondant, ont rapporté les médias américains jeudi.

Mikhaïl Lessine a aussi reçu des blessures au cou, au torse et aux membres inférieurs et supérieurs selon le Washington Post, qui cite les services du médecin légiste de la capitale américaine. Selon le porte-parole de la police de Washington Dustin Sternbeck, cité par le Washington Post, l'affaire fait toujours l'objet d'une enquête et M. Sternbeck a refusé d'indiquer s'il était possible de conclure, à partir du rapport du médecin légiste, à un meurtre.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré espérer que Washington fournirait à Moscou "des informations officielles détaillées" sur la mort de M. Lessine. "Nous n'avons reçu aucune information détaillée pour étudier cette situation", a-t-il déclaré à des journalistes. Les conclusions des enquêteurs contredisent celles des médias russes, qui affirmaient au moment de sa mort que M. Lessine était mort d'une crise cardiaque.

La police de Washington et les services du médecin légiste de la capitale américaine n'étaient pas joignables pour des commentaires dans l'immédiat.

Le corps de M. Lessine, 57 ans, qui avait été ministre de la Communication de Vladimir Poutine de 1999 à 2004 puis avait contribué au lancement de la télévision RT (ex-Russia Today), avait été retrouvé en novembre dernier.

Après son départ du gouvernement, il était devenu directeur général de la holding médias du géant gazier russe Gazprom. Il avait démissionné il y a un an, invoquant des raisons familiales.

Le sénateur républicain Roger Wicker avait réclamé en juillet 2014 une enquête fédérale sur M. Lessine pour savoir s'il ne blanchissait pas de l'argent aux États-Unis ou s'il n'était pas en contact avec des personnes visées par des sanctions américaines. Il aurait acquis pour plusieurs millions de dollars des biens en Europe ainsi que plusieurs résidences à Los Angeles pour plus de 28 millions de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires