"L'intervention saoudienne au Yémen, un remède pire que le mal"

31/08/16 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Le Vif/l'express

L'intensification récente des combats au Yémen a contraint Médecins sans frontières d'évacuer une partie de son personnel. L'universitaire François Burgat analyse les ressorts d'une guerre reléguée dans l'ombre par le conflit syrien.

Voilà des lustres que l'" Arabie heureuse " a cessé de l'être. Péniblement réunifié en 1990, sur fond de naufrage du bloc soviétique, le Yémen, pays le plus démuni de la région, a replongé à la mi-mars 2015 dans une guerre dévastatrice ; on recense depuis lors 6 600 morts, 33 000 blessés et près de 3 millions de déplacés. Autre chiffre éloquent : la survie de 80 % de la population, estimée à 24 millions d'âmes, dépend d'une assistance humanitaire pour le moins aléatoire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires