L'inspection du travail mène une enquête sur le dumping social dans le secteur IT

10/03/16 à 08:52 - Mise à jour à 08:51

Source: Belga

Les entreprises belges ont recours à un grand nombre de spécialistes IT indiens, mais leurs conditions de travail et leurs salaires font l'objet d'une enquête de l'inspection du travail dans plusieurs sociétés, rapporte De Morgen jeudi.

L'inspection du travail mène une enquête sur le dumping social dans le secteur IT

© BELGAIMAGE

Le consultant Atos Belgium, qui travaille notamment pour la Commission européenne, la chancellerie du Premier ministre et Delhaize, est particulièrement visé, selon le quotidien.

Les travailleurs belges du secteur IT perdent de plus en plus souvent leur emploi au profit de concurrents étrangers moins chers, le plus souvent indiens. Proximus emploie ainsi 1.500 d'entre eux, dont 550 en Belgique. Un quartier de Evere abritant de nombreuses entreprises IT est même surnommé "Little India".

Atos Belgium a ainsi remplacé 21 travailleurs belges par 28 employés indiens. Ces derniers ont cependant constaté qu'il n'y avait pas de travail pour eux une fois arrivés. Or, ils ont reçu un permis de travail des autorités flamandes délivré à la condition qu'un emploi leur soit effectivement réservé. L'inspection du travail a dès lors entamé une enquête.

Nos partenaires