L'incertitude plane encore sur le sort d'Edward Snowden

24/07/13 à 20:15 - Mise à jour à 20:15

Source: Le Vif

Des informations contradictoires ont circulé à Moscou sur une éventuelle sortie de l'ex-consultant du renseignement américain, arrivé le 23 juin à l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, en provenance de Hong Kong.

L'incertitude plane encore sur le sort d'Edward Snowden

© Reuters

Sortira? Ne sortira pas? Des informations circulaient ce mercredi sur le sort de l'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden. Alors que de premières informations indiquaient qu'il avait été autorisé à sortir de l'aéroport de Moscou où il est confiné depuis un mois, son avocat démentait aussitôt: "La question n'est pas réglée pour l'instant", a déclaré Anatoli Koutcherena.

"Il est là, il vit ici. Il est dans la zone de transit", a poursuivi cet avocat proche du Kremlin. Selon lui, l'Américain n'a pas encore reçu le document lui permettant de sortir de l'aéroport dans l'attente d'une décision sur sa demande d'asile.

Démentant des informations des médias russes qui annonçaient ce mercredi la sortie prochaine du jeune Américain de la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, l'avocat a finalement souligné qu'"à ce jour, ce document (des services russes) ne (lui) a toujours pas été remis".

Les journalistes à l'assaut du terminal

Une journaliste de l'AFP sur place, a constaté la présence de très nombreux journalistes au terminal E de l'aéroport Cheremetievo, sans qu'aucune information ne soit disponible sur place sur le lieu où se trouve Edward Snowden. "Snowden n'est plus dans sa chambre. Il est encore dans la zone de transit. Cependant, il a récupéré toutes ses affaires personnelles de la chambre", avait affirmé la source citée par Interfax.

"Actuellement, on se prépare pour le contrôle de la frontière et des douanes. Edward Snowden va vraisemblablement effectuer ces formalités dans un couloir réservé", avait indiqué une source au sein de l'aéroport à cette même agence. Le jeune fugitif est arrivé le 23 juin à l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, en provenance de Hong Kong, où il s'était réfugié avant de faire ses révélations fracassantes sur la surveillance électronique américaine dans le monde.

Nos partenaires