L'imzad, le violon des femmes touareg sauvé de la disparition

30/01/16 à 14:55 - Mise à jour à 31/01/16 à 10:53

Source: Afp

Menacé de disparition faute de jeunes joueuses, l'imzad, violon monocorde que seules les femmes touaregs ont le droit de faire vibrer, suscite un nouvel engouement et résonne de plus belle dans les majestueux paysages du Sahara.

Des monts du Hoggar aux cathédrales de pierre du Tassili en Algérie, des massifs de l'Aïr au Niger et de l'Adrar des Ifoghas au Mali, l'imzad a accompagné durant des siècles les Touaregs, ce peuple qui considère la femme comme le pilier central de la société.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires