L'hallucinant rapport sur la police de Ferguson

05/03/15 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Knack

Le dernier rapport sur les agissements de la police de Ferguson dénonce une police engoncée dans des préjugés et qui aime faire disparaître ce qui pourrait porter préjudice à ses amis, tout en harcelant les Noirs à l'extrême.

L'hallucinant rapport sur la police de Ferguson

Trois habitants de Ferguson © Reuters

Le rapport définitif du ministère américain de la Justice autour de la mort de Michael Brown n'est pas tendre envers la police de Ferguson. Il s'appuie sur de nombreux exemples concrets qui éclairent sur des agissements de la police particulièrement interpellant.

L'hallucinant rapport sur la police de Ferguson

© Reuters

Comme le cas de cet homme noir de 32 ans qui à la suite d'une partie de basquet se repose dans sa voiture. Les vitres (qui étaient peut-être rendue opaque par la sueur) n'étaient pas conformes aux lois en vigueur dans la commune. Il n'en fallait pas plus pour que ce dernier soit interpellé. On reproche à l'homme 8 faits, dont un pour une fausse déclaration (il avait donné une version raccourcie de son nom, il aurait dit Mike au lieu de Michael ), le fait qu'il n'avait pas son permis sur lui ou que sa ceinture n'était pas bouclée (pour rappel il était parqué). Cette arrestation arbitraire et pour le moins grotesque ne sera pas sans conséquence puisqu'elle provoquera le renvoi de cet homme de l'administration publique.

Un remboursement sans fin

Une femme noire s'était mal garée en 2007 et reçoit une amende de 151 dollars. Comme elle ne savait pas la payer, ou parce qu'elle n'a pu se rendre au tribunal, le montant n'a cessé d'augmenter. Elle fut même arrêtée deux fois à cause de cet impayé. Elle a bien fait un versement de 25 et un autre de 50 dollars au juge, mais ce dernier lui a renvoyé sous prétexte que c'était "tout ou rien". Le montant total de l'amende va, in fine, atteindre 7 fois la somme d'origine.

C'est le plaignant qui est arrêté

Une femme appelle la police suite à une bagarre domestique. Lorsque la police arrive sur place, son ami a disparu et le problème est de facto, ou du moins momentanément, résolu. Mais voilà que la police arrête la femme puisque celle-ci a eu le mauvais goût de déclarer que son compagnon vivait avec elle alors que celui-ci était officiellement domicilié ailleurs. Une autre femme à qui il était arrivé une pareille mésaventure jure, selon le rapport, qu'elle n'appellera plus jamais la police même en cas de meurtre.

De l'argent et encore plus d'argent

Ces pratiques arbitraires cacheraient en réalité une méthode bien rodée. Entre 2010 et aujourd'hui, les revenus dus aux amendes auraient plus que doublé. Ils seraient passés de 1,38 million de dollars par an à 3,09 millions. Ce qui, dans les faits, signifie que le citoyen lambda, vieux et enfant inclus, paye en moyenne 150 dollars d'amendes par an. Pour garantir ces importants revenus, la ville de Ferguson a des amendes plus élevées qu'ailleurs. Un jardin mal entretenu ou une voiture mal garée ? Et c'est au minimum une blague à 100 dollars.

Des membres de la police de Ferguson aux Etats-Unis.

Des membres de la police de Ferguson aux Etats-Unis. © AFP

Il arrive que des agents se plaignent de devoir prendre de l'argent à ceux qui n'en ont pas. Mais toute protestation est vite étouffée en haut lieu où on insiste au contraire pour pérenniser de telles méthodes. Rien de surprenant lorsqu'on sait que la ville prône une application stricte du règlement. Beaucoup d'articles de ce règlement ne sont que peu ou pas connus par les habitants. Une méconnaissance des règles qui sert la ville et permet d'augmenter considérablement le nombre d'amendes. Des amendes qui touchent de façon démesurée les personnes noires.

Les agents et les services de Ferguson sont plutôt du genre racistes. Rien de bien de neuf. Le rapport rapporte des témoignages d'habitants qui ont été traités de nègre par les agents, mais devant le manque de preuves rien n'a pu être officiellement établi. Les échanges par mails entre agents sont bien plus explicites. Par exemple un mail de 2008 aurait stipulé qu'Obama ne tiendrait pas son mandat en entier puisque "quel noir garde son emploi durant 4 ans ?". Dans un autre mail de 2011, le président est montré sous les traits d'un chimpanzé. Personne ne sera jamais poursuivi pour ces mails.

L'hallucinant rapport sur la police de Ferguson

© Reuters

A la sortie du rapport,Eric Holder, le ministre de la Justice sur le départ, a annoncé 26 mesures que doit prendre d'urgence la ville de Ferguson sous peine de se voir traîner devant des instances supérieures. Parmi ces mesures on notera qu'un superviseur devra désormais être présent en cas d'arrestation pour insulte à agent. Tout comme les instances de la ville sont priées de ne pas suivre aveuglément toutes les lois édictées dans sa circonscription. La ville devra aussi mettre fin aux arrestations systématiques pour non-payement. Car, et c'est aussi indiqué dans le rapport, la population met un point d'honneur à payer les amendes, même les plus stupides.

En conclusion, le ministère confirme que l'agent Darren Wilson ne sera pas poursuivi pour avoir abattu Michael Brown. Cela n'aurait été possible que s'il y avait eu violation des droits civils. Or, selon le rapport, les preuves sont insuffisantes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires