L'ex-présidente Kirchner de nouveau face à la justice

31/10/16 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Belga

Cristina Kirchner a de nouveau comparu lundi devant un juge à Buenos Aires, pour une affaire de marchés publics, un front judiciaire de plus pour l'ex-présidente argentine, qui dénonce une persécution politique après son implication dans diverses procédures.

L'ex-présidente Kirchner de nouveau face à la justice

L'ex-présidente argentine Cristina Kirchner. © Reuters

Âgée de 63 ans et en retrait de la vie politique depuis décembre et la fin de son mandat (2007-2015), Cristina Kirchner fait partie d'une liste de 17 personnes citées à comparaître devant le juge fédéral Julian Ercolini.

Ce magistrat cherche à savoir si la précédente administration a favorisé la concession de marchés publics à l'homme d'affaires Lazaro Baez, un proche du clan Kirchner arrêté pour enrichissement illicite.

L'ancienne chef de l'État a dénoncé cette nouvelle affaire sur Twitter et appelé à examiner l'ensemble des marchés publics de son gouvernement et de l'actuel.

Le président de centre droit Mauricio Macri lui a succédé en décembre.

"Nous voulons savoir ce qui s'est passé. Il ne doit plus y avoir d'impunité", a-t-il déclaré lors d'une inauguration de travaux à Buenos Aires.

Selon l'accusation, Cristina Kirchner et son ancien ministre de la planification fédérale, Julio De Vido, ont formé, aux côtés d'autres ex-fonctionnaires, une "organisation criminelle" pour favoriser Lazaro Baez.

Un important dispositif de sécurité entourait le tribunal, où des centaines de supporters de l'ancienne dirigeante s'étaient donné rendez-vous, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cristina Kirchner fait l'objet de plusieurs enquêtes, notamment pour blanchiment d'argent et pour préjudice à l'État supposés, après une opération de spéculation sur les taux de change menée par la Banque centrale sous son mandat.

Nos partenaires