L'Europe traverse une phase froide dans le réchauffement global

21/12/10 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Le Vif

Les vagues de froid successives en Europe pourraient être liées à un refroidissement temporaire au sein du réchauffement global, mais qui pourrait durer 5 à 10 ans et auquel il conviendrait se se préparer, selon les experts.

L'Europe traverse une phase froide dans le réchauffement global

© Belga

Pour le professeur David King, ancien conseiller scientifique du gouvernement britannique (2000-2007), l'oscillation nord atlantique (différence de pression entre l'anticyclone des Açores et la dépression d'Islande), phénomène bien connu des climatologues, expliquerait la succession d'hivers froids et d'étés chauds en Europe.

"La fréquence de cette oscillation varie, et c'est ce qui la rend difficile à prévoir, mais la dernière fois que nous avons eu ce type de régime de basse pression, c'était dans les années 1960", a-t-il rappelé sur la BBC mardi. "A l'époque, cela a duré entre 5 à 10 ans, avec des extrêmes, hivers froids et été chauds, et si nous sommes dans ce type de période, mon conseil serait de nous y préparer", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas un événement global", souligne Julia Slingo, scientifique en chef du Met Office, citée par The Times mardi. "Si vous regardez ce qui se passe au Groënland, vous verrez qu'il y fait exceptionnellement chaud". Mais elle confirme qu'une phase plus froide, liée à l'oscillation nord atlantique, pourrait être de retour, comme dans les années 1960. "Nous avons eu depuis 20 ans une succession d'hivers relativement doux, et notre résistance à ce type d'événement n'a pas été testée", remarque-t-elle. "Notre mode de vie a aussi changé pendant ces vingt ans, et notre vulnérabilité a changé".

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires