"L'Europe doit changer ou mourir"

27/11/16 à 13:00 - Mise à jour à 13:08

Source: Le Vif/l'express

Alors que l'UE traverse une crise historique, Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques dénonce l'idée que l'ouverture des échanges serait synonyme de perte de parts de marché. "Nous devons rester des économies ouvertes."

Pierre Moscovici aurait pu espérer un anniversaire plus gai pour ses deux ans à la Commission européenne. Entre le Brexit, la remise en cause des accords de libre-échange (Ceta et TTIP), et les résultats des présidentielles américaines, cette fin 2016 se transforme en cauchemar d'europhile. Dans son dernier ouvrage, S'il est minuit en Europe (Grasset), qui débute d'ailleurs par un mauvais rêve - la victoire du FN en 2017 à la présidentielle française -, l'ex-ministre français de l'Economie livre son diagnostic, ses propositions, et rappelle pourquoi il est un peu facile de fustiger Bruxelles. Le Vif/L'Express l'a rencontré.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires