L'Europe appelle les Grecs à "ne pas relâcher les efforts"

15/05/12 à 07:31 - Mise à jour à 07:31

Source: Le Vif

Le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a appelé lundi soir les Grecs "à ne pas relâcher leurs efforts", à l'issue d'une réunion où "aucun" ministre des Finances "n'a plaidé pour une sortie de la Grèce de la zone euro", a-t-il indiqué.

L'Europe appelle les Grecs à "ne pas relâcher les efforts"

© Image Globe

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, a lui aussi appelé les Grecs à respecter le "pacte de solidarité" conclu avec les Européens.

Les grands argentiers de la zone euro ont débattu pendant plusieurs heures lundi soir de l'attitude à adopter après les récentes élections législatives en Grèce, où les opposants à l'austérité l'ont emporté sans toutefois permettre la formation d'un gouvernement. Avant le début des discussions, plusieurs dirigeants - y compris M. Juncker - évoquaient la possibilité de donner un délai supplémentaire à Athènes pour respecter les conditions, mais à l'issue des débats, la ligne officielle restait à la fermeté.

"Ce n'est pas le moment de relâcher les efforts", a déclaré M. Juncker, après avoir insisté sur "la contribution financière significative" des Européens en faveur de la Grèce.

M. Rehn a abondé dans cette direction, qualifiant de "pacte de solidarité" l'accord conclu entre la Grèce et ses créanciers de la zone euro et du FMI. Mais "la solidarité est une rue à double sens", a-t-il affirmé.

Les deux dirigeants ont tous deux insisté sur la place de la Grèce dans la zone euro. "Je n'imagine pas une seule seconde la Grèce quitter l'euro. C'est du non sens, de la propagande", a dit M. Juncker.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires