L'État d'Israël "oublié" dans un atlas américain

06/01/15 à 15:52 - Mise à jour à 15:53

Source: Actualitté

L'éditeur américain renommé HarperCollins a publié un atlas spécialement développé pour les élèves du Moyen-Orient. Cet ouvrage présente les différents pays de cette région à la géopolitique complexe, sauf que...Israël a été oublié sur les cartes.

L'État d'Israël "oublié" dans un atlas américain

Photo d'illustration. © DR

HarperCollins a provoqué un tollé en "omettant" de placer Israël sur la carte d'un de ses atlas destinés aux écoles anglophones du Golfe. L'éditeur a reçu de nombreuses critiques, car Israël ne figurait sur aucune carte alors que la Syrie, la Cisjordanie et Gaza étaient bien présents. La société s'est entretemps excusée pour cette bévue et a promis de détruire les exemplaires restants, selon le journal catholique The Tablet. Un porte-parole de la société américaine a annoncé sur Facebook que HarperCollins regrettait ce fâcheux oubli dans le "Collins Middle East Atlas", ajoutant qu'il avait été retiré du commerce.

Mais comment cela peut-il arriver ? Selon Collins Bartholomew, une filiale de HarperCollins, il était "inacceptable" de placer Israël dans des atlas destinés au Moyen-Orient. Le nom du pays a ainsi été supprimé afin de satisfaire aux "préférences locales". "La publication de cet Atlas confirme la certitude qu'entretient Israël d'une hostilité à son égard, au sein du monde arabe. Cela n'aidera pas à construire un esprit de confiance, conduisant à une coexistence pacifique", a déclaré l'évêque britannique Declan Lang président d'une commission qui a révélé cette anomalie.

Selon le Times of Israel, l'année dernière, la maison d'édition Scholastic avait elle aussi défrayé la chronique en publiant un livre pour enfants dans lequel Israël était effacé de la carte.

Dans "Tea Stilton et la chasse au scarabée bleu", une carte de la région montrait la Jordanie couvrant complètement le territoire israélien. Scholastic s'était alors excusé, qualifiant sa carte d' "erreur" et promettant d'ajouter Israël dans l'édition suivante.

En savoir plus sur:

Nos partenaires