L'entreprise qui transforma des chèvres en eau

18/05/17 à 16:50 - Mise à jour à 19/05/17 à 09:54

Source: Bbc

"Goat for water", ou "des chèvres pour de l'eau" en français, est une entreprise sociale proposant une solution innovante aux problèmes d'accès à l'eau des communautés rurales du Pakistan.

L'entreprise qui transforma des chèvres en eau

© REUTERS

Dans les villages du désert de Sindh, situé au sud du Pakistan, l'approvisionnement en eau est difficile. Les communautés y utilisent des pompes diesel, faute d'avoir de l'énergie électrique. C'est une opération couteuse: 400 dollars par an pour la faire fonctionner deux fois par semaine pendant quelques heures (lorsque les populations peuvent se le permettre).

Fariel Salahuddin, fondatrice de l'entreprise "Goat for Water" s'est rendue dans ce village et a mis en place une solution innovante pour remplacer les vielles et couteuses pompes à diesel par des puits tubés fonctionnant à l'énergie solaire. Elle explique à l'émission "Worldhacks" de la BBC que si les communautés rurales sont trop pauvres en liquidité pour pouvoir acheter une telle infrastructure, elles ont beaucoup de chèvres.

C'est ainsi que lui est venu l'idée d'échanger les chèvres des villageois contre une infrastructure leur donnant accès à l'eau six à huit heures par jour. Ces animaux représentent une ressource importante pour les communautés rurales, et chaque famille en possède un nombre varié. Elles leur donnent du lait et sont vendues lorsque l'un des membres de la famille est malade pour financer les médicaments. Se séparer d'elles est donc couteux pour ces individus, mais leur situation concernant l'accès à l'eau est désespérée.

Pour arriver à cette équation miracle "chèvres=eau", Fariel Salahuddin vend ses animaux lors de la fête d'Eid, lorsque la demande pour les chèvres est élevée. Elle utilise ensuite les bénéfices pour couvrir (totalement ou en partie), le cout des installations.

Les bénéfices de cette entreprise ne se sont pas limités à l'accès à l'eau. En effet, le projet a permis l'augmentation de la qualité des ressources des villageois. Ayant un accès à l'eau, les chèvres sont en meilleure santé, font plus de petits, ce qui permet la vente de plus d'animaux. Les pompes tubées qui fonctionnent à l'énergie solaire permettent également de réduire les émissions de CO2 de 8.8 tonnes par an et par village à 0 tonne par an.

Il s'agit d'une solution innovante pour un problème majeur lorsque l'on sait que seize millions de Pakistanais n'ont toujours pas accès à l'eau potable.

Chloé de Radzitzky

Nos partenaires