L'EI revendique un attentat suicide qui a tué 32 rebelles en Syrie

15/08/16 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué lundi un attentat suicide qui a tué au moins 32 rebelles dans le nord-ouest de la Syrie en guerre, près de la frontière avec la Turquie.

L'EI revendique un attentat suicide qui a tué 32 rebelles en Syrie

© REUTERS

Dimanche soir, un kamikaze a fait exploser sa ceinture explosive près d'un bus qui transportait des rebelles se rendant via le passage frontalier d'Atmé en Turquie avant de revenir en Syrie par un autre passage frontalier les menant dans la province d'Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ce long détour est nécessaire si les rebelles veulent éviter les régions aux mains du régime et des forces kurdes entre les deux passages. Au moins 32 rebelles ont péri dans l'attentat et plusieurs autres ont été blessés, a précisé l'OSDH lundi en révisant à la hausse un premier bilan de 15 morts. L'ONG, qui s'appuie sur un large réseau de sources à travers le pays en guerre, a affirmé que l'attentat a eu lieu alors que le bus entrait en Turquie.

Dans un communiqué sur Twitter et Telegram, l'EI a affirmé que l'un de ses kamikazes avait "fait détoner sa ceinture explosive parmi les rebelles qui se préparaient à aller combattre les djihadistes".

La province d'Alep est morcelée entre les différents protagonistes de la guerre en Syrie, avec des régions contrôlées par le régime, d'autres par les rebelles syriens ou encore par l'EI ou par les djihadistes rivaux de Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra qui a renoncé à son rattachement à Al-Qaïda).

Des combats ont souvent opposé rebelles et djihadistes de l'EI dans cette province, notamment près des villes de Marea et d'Azaz, fiefs des insurgés. La guerre en Syrie, qui met aux prises divers acteurs locaux, régionaux et internationaux et a permis la montée en puissance des groupes djihadistes, a fait plus de 290.000 morts et poussé à la fuite plusieurs millions de personnes.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires