L'EI pourrait se servir de boucliers humains dans la bataille de Mossoul, redoute l'ONU

21/10/16 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Afp

Les combattants du groupe État Islamique (EI) pourraient essayer d'utiliser des civils comme boucliers humains, plutôt que de leur permettre d'être libérés, lors de l'offensive irakienne pour reprendre Mossoul, a indiqué l'ONU vendredi.

L'EI pourrait se servir de boucliers humains dans la bataille de Mossoul, redoute l'ONU

© REUTERS

Les troupes d'élite irakiennes, engagées dans une offensive pour reprendre le dernier bastion djihadiste en Irak, sont en train de s'approcher de cette ville. Le Haut-commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a indiqué vendredi que ses services avaient reçu des informations selon lesquelles des civils étaient maintenus proches des positions des combattants de l'EI à Mossoul, peut-être comme boucliers humains face aux forces irakiennes.

"Il existe un grave danger que les combattants de l'EI utilisent non seulement ces personnes vulnérables comme boucliers humains, mais qu'ils les tuent plutôt que de les voir libres", a indiqué M. Zeid dans une déclaration publiée à Genève. Il a par ailleurs indiqué que ses services avaient eu des informations selon lesquelles les forces djihadistes avaient contraint environ 200 familles de se rendre à pied du village voisin de Samalia à Mossoul.

L'ONU craint qu'un million de personnes à Mossoul soient obligées de fuir à l'approche des combattants, provoquant ainsi une situation d'urgence humanitaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires