L'EI décapite quatre membres d'une tribu sunnite dans l'est syrien

27/10/14 à 13:31 - Mise à jour à 13:29

Source: Belga

Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont décapité dans l'est de la Syrie quatre membres de la tribu sunnite des Chaïtat, déjà victime en août d'un massacre aux mains du groupe extrémiste, rapporte lundi une ONG.

L'EI décapite quatre membres d'une tribu sunnite dans l'est syrien

© Belga

"L'EI a décapité dimanche quatre hommes de la tribu Chaïtat dans la ville de Boukamal dans la province de Deir Ezzor, les accusant, devant la foule rassemblée pour assister à l'exécution, de collaborer avec le régime" de Bachar al-Assad, a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Boukamal, frontalière de l'Irak, est l'une des principales villes sous le contrôle de l'EI, qui domine la grande majorité de l'est syrien où il impose son interprétation extrémiste de l'islam sunnite. Les Chaïtat est une importante tribu sunnite de Deir Ezzor qui a tenté durant l'été de se rebeller contre l'EI dans cette région pétrolière. Mais au cours des deux premières semaines d'août, plus de 700 d'entre eux ont été massacrés par le groupe jihadiste, en très grande majorité des civils dans des villages. La tribu s'est soulevée fin juillet contre l'EI après la rupture d'un accord entre les deux camps, en vertu duquel la tribu ne s'opposerait pas aux jihadistes qui de leur côté s'abstiendraient de s'en prendre à ses membres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires