L'Australie vers une république ?

17/08/10 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Le Vif

Le Premier ministre australien, Julia Gillard, a estimé mardi qu'il était temps que l'Australie devienne une république. Selon elle, le moment idéal pour une telle réforme interviendrait à la mort de la reine Elizabeth II, actuel monarque de l'Australie. Ces déclarations surviennent une semaine à peine avant les élections, de quoi animer le débat.

L'Australie vers une république ?

© Reuters

La mort d'Elizabeth II serait le moment "approprié" pour que l'Australie se sépare de la tutelle de la reine, a indiqué Mme Gillard. En effet, les Australiens ont beaucoup d'affection pour la reine, ce n'est donc que lorsqu'il y aura un changement de monarque que cela sera possible, selon elle. Ce n'est pas pour autant qu'elle ne souhaite pas voir la reine vivre encore longtemps, a-t-elle tout de même tenu à préciser.

"En tant que Premier ministre et fervente républicaine, j'aimerais que nous oeuvrions à un accord sur le modèle de république", a-t-elle déclaré. Si les élections lui sont favorables, elle voudrait alors entamer un grand débat national concernant la forme institutionnelle de cette future république.

A quelques jours des élections législatives, qui auront lieu samedi prochain, qui opposeront le parti travailliste de Julia Gillard au parti libéral de Tony Abbot, la question de la république survient comme une pomme de discorde supplémentaire et inattendue qui pourrait faire pencher la balance d'un coté ou de l'autre.

En effet, selon Tony Abbot, candidat de l'opposition et ex-leader du groupe, "les Australiens sont en faveur d'une monarchie constitutionnelle". Il estime qu'il n'y a aucune raison de modifier les arrangements constitutionnels existants. Selon lui, "les Australiens sont attachés aux institutions actuelles, qui fonctionnent d'ailleurs parfaitement bien". "Je suis presque certain que cela n'apporterait aucun changement significatif, du moins dans la vie de tous les jours", a-t-il ajouté.

Lors d'un référendum en 1999, les Australiens s'étaient déjà déclarés contre le passage à une république, mais depuis le débat continue de diviser le pays. Bien que l'Australie soit indépendante depuis 1901, la reine Elizabeth II y a encore le titre de chef d'Etat. Son portrait figure d'ailleurs toujours sur les pièces de monnaie et les billets de banque.

Le Vif.be

Nos partenaires