L'Australie cesse ses frappes aériennes en Irak et en Syrie

22/12/17 à 06:57 - Mise à jour à 06:57

Source: Afp

L'Australie a annoncé vendredi qu'elle mettait fin à la campagne de frappes aériennes qu'elle menait depuis trois ans en Irak et en Syrie dans le cadre de la coalition internationale contre l'organisation Etat islamique (EI).

L'Australie cesse ses frappes aériennes en Irak et en Syrie

© BELGAIMAGE

Les six avions de combat F/A-18 Hornet qui participaient depuis trois ans à ces missions vont regagner l'Australie, a annoncé la ministre australienne de la Défense, Marise Payne.

La décision de Canberra intervient après l'effondrement du califat autoproclamé de l'EI, qui a perdu ses deux principaux bastions, les villes de Mossoul en Irak et de Raqa en Syrie.

L'Australie a décidé de faire rentrer ses avions de combat après des consultations avec ses alliés au sein de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, dans le cadre de laquelle ces appareils ont effectué plus de 2.700 sorties.

"Le succès remporté sur le champ de bataille contre Daech signifie que notre opération OKRA a atteint un point de transition naturel, et nos avions de combat commenceront à rentrer vers l'Australie au début de la nouvelle année", a déclaré Mme Payne, utilisant l'acronyme arabe de l'EI.

L'Australie laissera toutefois deux appareils à la disposition de la coalition, un avion de surveillance aérienne E-7A Wedgetail et un avion de transport et de ravitaillement en vol KC-30A, a indiqué la ministre.

Elle laissera également sur place 380 personnes chargées d'entraîner les forces irakiennes, a ajouté Mme Payne.

AFP

Nos partenaires