L'armée américaine bombarde des positions de l'Etat islamique

23/09/14 à 07:18 - Mise à jour à 08:15

Source: Belga

L'armée américaine et des "partenaires" ont mené pour la première fois des raids contre des positions de l'Etat islamique en Syrie, a annoncé le Pentagone lundi.

L'armée américaine bombarde des positions de l'Etat islamique

© Reuters

"Je peux confirmer que l'armée américaine et des forces de nations partenaires mènent une action militaire contre les terroristes de l'EIIL (Etat islamique) en Syrie au moyen d'avions de chasse, de bombardiers et de missiles Tomahawk", indique le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, dans un communiqué.

Il ne précise pas où les frappes ont eu lieu mais, selon le New York Times, Raqa, qui est de facto le centre du pouvoir de l'EI, a été visé de même que la frontière, très poreuse, entre la Syrie et l'Irak.

Le communiqué ne dit rien non plus des partenaires qui y sont évoqués mais toujours selon le New York Times "plusieurs pays arabes alliés y ont participé".

Le président américain Barack Obama avait prévenu le 10 septembre, dans un discours solennel, qu'il se réservait le droit de frapper l'Etat islamique y compris dans son sanctuaire syrien.

L'EI fait l'objet de bombardements quotidiens par l'armée américaine en Irak depuis le 8 août. Le président Obama avait autorisé ces frappes pour venir en aide à l'armée irakienne et aux forces kurdes mises en déroute par l'EI, mieux armé et plus discipliné. Grâce à ces frappes, les forces irakiennes et kurdes ont pu reprendre pied et reconquérir plusieurs endroits stratégiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires