L'anniversaire de l'indépendance du Congo, "un jour de deuil"

30/06/10 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Le Vif

Alors que certains font la fête aujourd'hui à Kinshasa pour le cinquantième anniversaire de l'indépendance du Congo, d'autres manifestent à Bruxelles.

L'anniversaire de l'indépendance du Congo, "un jour de deuil"

© Belga

Cent cinquante personnes se sont rassemblées Place Poelaert pour protester contre Joseph Kabila. Pour les organisateurs de la manifestation, l'anniversaire de l'indépendance du Congo est un "jour de deuil" plutôt qu'un jour de fête.

"Nous ne pouvons fêter l'indépendance du Congo vu l'état actuel de celui-ci", a précisé Henry Muke, l'un des organisateurs et président du Haut Conseil pour la Libération du Congo. "Depuis Mobutu, le peuple congolais souffre. Quant à Kabila, il est encore plus dangereux", poursuit-il. "Il est devenu encore plus arrogant depuis son élection en 2006. En réalité, la démocratie n'existe pas au Congo."

M. Muke regrette également la présence d'Albert II aux festivités. Des festivités qu'il qualifie "d'élitistes". "Le peuple, miséreux, n'a pas le droit de citer dans la fête. On assiste à un vrai apartheid dans la commémoration de l'indépendance."

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires