L'année 2014 dévastatrice pour les enfants

08/12/14 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Belga

Quinze millions d'enfants sont pris dans des conflits majeurs en 2014 -recrutés de force ou pris expressément pour cible par des groupes armés-, souligne lundi un rapport de l'Unicef. Jamais dans l'histoire récente autant d'enfants n'ont été soumis à une telle brutalité, indique l'organisation de défense des droits des enfants.

L'année 2014 dévastatrice pour les enfants

© Belga

"Des enfants ont été tués alors qu'ils étudiaient dans une salle de classe ou qu'ils dormaient dans leur lit, ils ont perdu leurs parents, ils ont été enlevés, torturés, recrutés de force, violés et même vendus comme esclaves.

Jamais dans l'histoire récente autant d'enfants n'ont été soumis à une telle brutalité", insiste Anthony Lake, directeur général d'Unicef. Les zones de conflit sont nombreuses.

En République centrafricaine, 2,3 millions d'enfants sont touchés par le conflit. Et jusqu'à 10.000 d'entre eux auraient été recrutés par des groupes armés au cours de la dernière année, en outre, plus de 430 enfants ont été tués et mutilés - trois fois plus qu'en 2013.

A Gaza, 54.000 enfants ont perdu leur foyer à cause du conflit de 50 jours cet été. Pendant la même période, 538 enfants ont été tués, et plus de 3.370 ont été blessés.

En Syrie, plus de 7,3 millions d'enfants ont été touchés par le conflit et 1,7 million d'entre eux sont des réfugiés. L'Organisation des Nations Unies a pu vérifier qu'au moins 35 attaques menées contre des écoles dans les neuf premiers mois de l'année ont tué 105 enfants et blessé près de 300 autres.

EnIrak, où environ 2,7 millions d'enfants sont touchés par le conflit, au moins 700 enfants auraient été mutilés, tués ou même exécutés cette année. Dans les deux pays, des enfants ont été victimes d'actes d'une violence extrême, ou en ont été les témoins, ou ont même dû en commettre eux-mêmes.

Au Soudan du Sud, on estime que 235.000 enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë sévère. Près de 750.000 enfants ont été déplacés et plus de 320.000 sont des réfugiés. Selon des données vérifiées par l'ONU, plus de 600 enfants ont été tués et plus de 200 grièvement blessés cette année, et 12.000 enfants environ sont utilisés par les forces et groupes armés.

On aura vu surgir également cette année de nouvelles menaces à la santé et au bien-être des enfants, notamment l'épidémie d'Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, qui a fait des milliers d'orphelins et empêché quelque 5 millions d'enfants d'aller à l'école.

En savoir plus sur:

Nos partenaires