L'Amérique ouvre le procès des brutalités de sa police

30/11/15 à 20:58 - Mise à jour à 20:56

Source: Belga

Que s'est-il passé dans le fourgon de police de Baltimore où Freddie Gray, un Noir de 25 ans, a été victime d'un coup du lapin fatal ? Le procès de ces brutalités policières, qui s'ouvre lundi, a une résonance nationale.

L'Amérique ouvre le procès des brutalités de sa police

© Reuters

Six policiers, trois Noirs et trois Blancs, seront jugés tour à tour dans cette cité portuaire de l'est des Etats-Unis où cet homicide, souvent qualifié de raciste, avait déclenché des émeutes, des pillages et de graves actes de vandalisme en avril dernier.

Les autorités avaient déclaré l'état d'urgence, instauré un couvre-feu nocturne et appelé en renfort les militaires de la Garde nationale.

Premier des six agents à prendre place sur le banc des accusés, William Porter doit répondre d'homicide involontaire, violences, mise en danger de la vie d'autrui et faute professionnelle.

La journée de lundi devait être consacrée à la sélection des jurés appelés à juger ce policier noir.

Freddie Gray avait à l'origine été contrôlé le 12 avril par la police pour un simple regard jugé fuyant. Il avait été interpellé après que les forces de l'ordre eurent trouvé sur lui un couteau à cran d'arrêt.

Le jeune homme a ensuite été victime d'une grave blessure aux vertèbres cervicales lors de son transport, pieds et mains liés et à plat ventre sur le plancher du fourgon motorisé. Il est décédé une semaine après.

L'arrestation avait été qualifiée "d'homicide" par la procureure de l'Etat du Maryland, mais les six policiers (dont une femme) plaident eux non coupables.

En savoir plus sur:

Nos partenaires