L'Allemagne maintient ses contrôles aux frontières jusqu'au 31 octobre

13/10/15 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Afp

L'Allemagne va maintenir ses contrôles aux frontières, introduits mi-septembre pour faire face à un afflux massif de réfugiés, jusqu'au 31 octobre prochain inclus, a indiqué mardi une porte-parole du ministère de l'Intérieur.

L'Allemagne maintient ses contrôles aux frontières jusqu'au 31 octobre

© AFP/Christof Stache

Une lettre en ce sens a été adressée à la Commission européenne car "la situation aux frontières est telle que nous ne pouvons pas renoncer à cette mesure", selon cette porte-parole.

"Nous avons besoin de revenir à une procédure ordonnée de la gestion politique des réfugiés", a-t-elle ajouté.

L'Allemagne a réintroduit le 13 septembre le contrôle à ses frontières, suspendant de facto les accords de Schengen, afin de mieux canaliser le flux de migrants vers son territoire, en particulier depuis l'Autriche.

Selon des statistiques officielles, l'Allemagne a déjà recensé 577.000 candidats à l'asile depuis le début de l'année. Selon les prévisions, le pays s'attend à accueillir au total 800.000 à un million de demandeurs d'asile en 2015, soit quatre à cinq fois plus que l'an dernier.

La chancelière Angela Merkel, qui mène une politique d'ouverture envers les réfugiés, a connu ces derniers temps une chute de sa popularité, essuyant de nombreuses critiques y compris dans son propre camp conservateur.

De son côté, le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, a reconnu mardi qu'il "ne savait pas" si le budget fédéral allemand pourrait ressortir à l'équilibre l'an prochain, ce qui reste son objectif en dépit de milliards de dépenses pour les migrants.

L'Allemagne a amené l'an dernier, pour la première fois depuis 1969 et un an avant l'horizon prévu, son budget fédéral à l'équilibre, c'est-à-dire que l'Etat n'a pas contracté de nouvelles dettes. L'objectif du gouvernement d'Angela Merkel est que cet équilibre - le "zéro pile" que les conservateurs avaient promis à leurs électeurs - devienne la règle.

Nos partenaires