L'aide publique belge au développement a diminué en 2017

09/04/18 à 16:57 - Mise à jour à 18:20

Source: Belga

L'aide publique belge au développement a baissé l'année dernière, passant de 0,5% du Revenu national brut (RNB) en 2016 à 0,45% en 2017, selon les premières données officielles publiées lundi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le taux de participation belge est supérieur à la moyenne des membres du Comité d'aide au développement (0,31% du revenu national brut), mais reste loin de l'objectif des 0,7% fixé par les Nations Unies.

L'aide publique belge au développement a diminué en 2017

© REUTERS

L'aide au développement a atteint 146,6 milliards de dollars en 2017, un recul de 0,6% en termes réels par rapport à 2016. Le montant est marqué par une diminution des dépenses consacrées aux réfugiés dans les pays donneurs et une augmentation des apports consacrés aux pays qui ont le plus besoin d'aide, détaille l'OCDE. L'aide bilatérale aux pays les moins avancés a elle augmenté de 4% en termes réels, culminant à 26 milliards de dollars après plusieurs années de baisse. "Il est encourageant de constater que davantage de ressources vont aux pays qui en ont le plus besoin, mais ce n'est pas encore assez, trop de donneurs restent bien loin de l'objectif de 0,7%", a commenté Angel Gurria, secrétaire général de l'OCDE. "Les pays donneurs devraient mettre à profit la période de croissance économique actuelle pour intensifier leurs efforts."

En Belgique, l'aide publique au développement a représenté 2,11 milliards de dollars en 2017, contre 2,3 l'année précédente, soit 0,45% du RNB. Un montant insuffisant et en baisse cumulée de 30% depuis 2010, selon le CNCD-11.11.11. "C'est d'autant plus inquiétant que la Belgique fait partie des neuf pays de l'OCDE dont plus de 10% de l'aide servent à financer l'accueil des demandeurs d'asile", ajoute l'organisation. "Malgré une légère baisse entre 2016 et 2017, les frais d'accueil des demandeurs d'asile en Belgique représentent en 2017 plus de 14% de l'aide belge. La Belgique reste donc, comme en 2016, la première bénéficiaire de sa propre aide au développement." En 2017, seuls cinq membres du Comité d'aide au développement ont atteint l'objectif de maintenir l'aide publique au développement à au moins 0,7% du RNB: le Royaume-Uni (0,7%), le Danemark (0,72%), la Norvège (0,99%), le Luxembourg (1%) et la Suède (1,01%). (Belga)

Nos partenaires