L'Afrique, le premier continent à instaurer le passeport unique ?

20/06/16 à 14:31 - Mise à jour à 16:42

Source: Le Vif

Il est plus facile pour un Européen ou un Nord-Américain de se déplacer aujourd'hui en Afrique, qu'un Africain sur son propre continent. Lancée en 2014, le projet d'un passeport unique vise à faciliter la circulation des personnes, des biens et des services au sein de l'Union Africaine (UA). Il entre dans le cadre de l'Agenda 2063 de l'organisation panafricaine.

L'Afrique, le premier continent à instaurer le passeport unique ?

A hand holding a passport from Ghana © Getty Images/iStockphoto

Prévue pour le 18 juillet prochain, la mise en circulation de ce passeport unique devrait permettre aux ressortissants des 54 pays africains de voyager sans visa à travers toute l'Afrique. Pour l'instant, cette initiative ne concerne que les chefs d'État, du gouvernement et les ministres des Affaires étrangères. Le milliard de citoyens africains devra attendre 2025 pour bénéficier de ce passeport unique.

Objectif 2063

La mise en place d'un passeport unique africain fait partie des projets prévus dans les dix prochaines années selon l'agenda 2063 de l'UA. Conçu l'année dernière, ce projet a pour objectif d'améliorer le commerce intra-africain et de faciliter la circulation des marchandises entre les 54 états-membres de l'UA.

Tous les pays africains sauf le Royaume du Maroc en sont membres. L'Empire chérifien n'a pas voulu y adhérer, protestant contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique, territoire qu'il revendique. Un autre pays n'est plus provisoirement membre : la Centrafrique. Depuis 2013, la RCA est suspendue pour cause de guerre civile dans son pays.

Sans visa

En Attendant ce fameux passeport unique, certains citoyens ont le droit d'entrer et de résider dans des pays africains et cela, sans visa pour une courte durée. C'est le cas de la communauté des Etats d'Afrique de l'est, connue sous l'acronyme anglophone EAC (East Africain Community) regroupant le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l'Ouganda. Les ressortissants de ces différents pays peuvent librement se déplacer sans l'obligation de présenter un visa.

L'Afrique du Sud, l'Angola Le Botswana, l'Île Maurice, le Lesotho le Malawi, Madagascar, le Mozambique, la Namibie, le Swaziland, les Seychelles, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe donnent à leurs citoyens respectifs la possibilité de se déplacer librement au sein de l'entité SADC, la Communauté de Développement de l'Afrique Australe.

C'est le cas également pour les détenteurs de passeports des Seychelles qui peuvent visiter le plus grand nombre de pays au monde. L'Île Maurice, l'Afrique du Sud et le Botswana sont classés respectivement deuxième, troisième et quatrième en Afrique, très loin devant le Nigéria qui est pourtant la première économie du continent.

Nos partenaires