L'administration Obama porte officiellement plainte contre BP

16/12/10 à 07:24 - Mise à jour à 07:24

Source: Le Vif

L'administration de Barack Obama réclame officiellement des milliards de dollars de dommages et intérêts à la société pétrolière BP et à huit autres sociétés. La justice devra maintenant déterminer les responsabilités, puis le montants des dommages accordés.

L'administration Obama porte officiellement plainte contre BP

© EPA

L'administration américaine a déposé plainte mercredi contre le groupe pétrolier BP et huit autres sociétés pour obtenir des dédommagements financiers après la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis qui a souillé les côtes du golfe du Mexique. La plainte a été déposée devant le tribunal fédéral de la Nouvelle-Orléans, où des milliers de particuliers et petites entreprises ont déjà porté plainte contre le groupe pétrolier.

L'administration souhaite que la responsabilité civile des neuf sociétés soit établie dans la catastrophe. Elle demande des indemnisations en vertu de la loi contre les pollutions pétrolières et de la loi sur les eaux propres.

La marée noire a été provoquée par l'explosion puis le naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon, exploitée par BP, le 20 avril.

Le groupe pétrolier BP s'est déclaré mercredi prêt à coopérer avec les Etats-Unis à la suite de la plainte déposée par le gouvernement américain. "BP répondra en temps voulu aux accusations du gouvernement et poursuivra sa coopération dans toutes les enquêtes menées par le gouvernement et ses demandes de renseignements", déclare l'entreprise.

Le groupe pétrolier britannique, l'une des neufs compagnies citées dans la plainte déposée devant le tribunal fédéral de la Nouvelle Orléans par le ministère américain de la Justice, souligne qu'il a déjà fait de gros efforts pour nettoyer le Golfe du Mexique. "Seule parmi les entreprises citées, BP a pris l'initiative de financer le nettoyage, mettant de côté 20 milliards de dollars pour satisfaire toutes les réclamations légitimes", poursuit le communiqué. "Nous avons pris ces dispositions avant que la justice ne détermine les responsabilités et nous continuerons à remplir nos engagements dans la région du Golfe au fur et à mesure de l'avancement de la procédure légale", ajoute le communiqué.

La compagnie signale que la plainte qui a été déposée "constitue simplement un énoncé des accusations du gouvernement". Cette plainte "n'établit en aucune manière un constat sur la responsabilité ou ne valide la justesse des accusations".

BP a été obligée de vendre des actifs à travers le monde pour réunir les trente milliards nécessaires aux opérations de nettoyage et à la réparation des dégâts causés par la marée noire.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires