L'adhésion de la Croatie coûte un siège à la Belgique au Parlement européen

13/03/13 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Le Vif

L'adhésion de la Croatie à l'Union européenne, le 1er juillet, devrait coûter un siège d'eurodéputé à la Belgique, en vertu d'une nouvelle répartition approuvée mercredi à Strasbourg. A partir de la prochaine législature, le pays n'aura plus que 21 députés, contre 22 actuellement.

L'adhésion de la Croatie coûte un siège à la Belgique au Parlement européen

© Image Globe

Dès son adhésion, la Croatie pourra envoyer 12 parlementaires à Strasbourg, portant provisoirement le nombre total de députés à 766. Après les élections européennes de mai 2014, toutefois, ce total devra être ramené à 751, en vertu du traité de Lisbonne. Plusieurs pays devront donc céder un siège.

C'est le cas de la Belgique, de la Roumanie (qui passera à 32 élus), de la Grèce (21), du Portugal (21), de la République tchèque (21), de la Hongrie (21), de l'Autriche (18), de la Bulgarie (17), de l'Irlande (11), de la Lituanie (11), de la Lettonie (8) et de la Croatie elle-même (qui passera donc à 11).

La pondération favorable aux pays petits et moyens sera donc quelque peu atténuée par la nouvelle répartition, même si les quatre plus petits (Estonie, Luxembourg, Chypre, Malte) pourront conserver leur nombre minimal de 6 élus.

L'Allemagne est un cas particulier: elle devra céder trois sièges sur les 99 qu'elle compte actuellement, le traité de Lisbonne fixant un plafond de 96 élus - une décision indépendante de l'adhésion croate. Tous les autres pays restent stables.

Cette nouvelle répartition doit encore être approuvée par les Etats membres, avant de revenir au Parlement européen pour une décision finale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires