L'accord commercial UE-Mercosur, une menace pour l'environnement ?

07/12/17 à 06:40 - Mise à jour à 06:40

Source: Belga

L'accord commercial entre les pays du Mercosur et l'Union européenne (UE) pourrait avoir de graves répercussions pour l'environnement dans les pays d'Amérique du sud concernés, met en garde l'Organisation non-gouvernementale (ONG) Greenpeace Pays-Bas, qui a pu consulter des documents confidentiels.

L'accord commercial UE-Mercosur, une menace pour l'environnement ?

© REUTERS/Paulo Whitaker

Alors qu'un nouveau "round" de négociations doit commencer vendredi à Buenos Aires (Argentine), Greenpeace reproche aux négociateurs - l'Union européenne, l'Argentine, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay - leur manque de transparence. "Ces négociations en catimini ne font que saper la démocratie et la confiance des citoyens envers les responsables politiques. De plus, elles sont entachées par de graves accusations de corruption au Brésil, et par le meurtre de défenseurs de l'environnement et de dirigeants indigènes", dénonce Kees Kodde, expert en Traités commerciaux pour Greenpeace.

L'accord prévoit notamment que les pays du Mercosur puissent augmenter leurs exportations de boeuf - les spécialistes estiment que cette augmentation pourrait porter sur 100.000 à 130.000 tonnes -, en échange d'une ouverture sur le marché d'exportation des voitures.

Avec 22% de la valeur des exportations, le principal produit importé du Mercosur vers l'Europe est le soja. Plus de 67% des aliments avec lesquels sont nourris les animaux européens proviennent de pays du Mercosur, et les deux tiers du Brésil, relève Greenpeace. Or, cette culture a un impact désastreux sur la forêt amazonienne et ses écosystèmes. D'autres espaces de forêt, au Brésil et en Argentine, seraient menacés par une intensification de l'agriculture.

Nos partenaires