L'absence de candidat belge pour la Commission européenne "paralyse l'Europe"

30/08/14 à 20:03 - Mise à jour à 20:03

L'absence de candidat belge pour la Commission européenne "paralyse l'Europe", a déploré le président-désigné de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui a évoqué samedi la composition de son équipe avec les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-huit. La Belgique est le seul Etat membre à ne pas avoir présenté de candidat(s).

L'absence de candidat belge pour la Commission européenne "paralyse l'Europe"

© Bloomberg

"L'Europe ne peut pas investir, ne peut pas croître, ne peut pas avoir de politique étrangère forte si nous n'allons pas de l'avant", a indiqué M. Juncker, selon des propos rapportés par sa porte-parole à l'agence Belga. Elle rappelle que le président-désigné avait donné aux Etats membres jusqu'au 31 juillet pour présenter des candidats ou des listes de candidats.

Le Luxembourgeois a par ailleurs répété aux dirigeants de l'Union qu'il n'avait pas reçu suffisamment de candidatures féminines pour respecter l'exigence du Parlement européen en la matière. Les eurodéputés conditionnent en effet leur vote de confiance à la présence d'un nombre significatif de femmes dans l'exécutif européen. A cet égard, il est impératif que la Belgique présente une candidature féminine, insiste la porte-parole de M. Juncker.

Nos partenaires