Kinshasa déplore la décision belge de réviser la coopération bilatérale

16/01/18 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Belga

Le gouvernement congolais a déploré l'annonce par Bruxelles d'une révision fondamentale de la coopération entre la République démocratique du Congo (RDC) et la Belgique et a promis d'y répondre par "des mesures appropriées", selon le compte-rendu du conseil des ministres de publié mardi.

Kinshasa déplore la décision belge de réviser la coopération bilatérale

Un marché de Kinshasa © Reuters

Le conseil des ministres a tenu lundi à Kinshasa sa sixième réunion extraordinaire, sous la présidence du Premier ministre Bruno Tshibala Nzennzhe. Il a notamment entendu une communication du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et Coopération internationale, Léonard She Okitundu. Dans le compte-rendu publié mardi, le gouvernement congolais affirme avoir appris "par la voie des ondes" la décision de la Belgique de suspendre sa coopération directe avec la RDC pour un montant de 25 millions d'euros, à affecter à des ONG.

"Le gouvernement regrette que les autorités belges aient choisi ainsi de gérer les relations bilatérales par voie de presse", précise le texte. Le communiqué souligne que "la coopération de la RDC avec le Royaume de Belgique se limitait déjà à l'aide humanitaire, ce qui ne relève nullement de la coopération au développement". "Le gouvernement en a pris acte et informe l'opinion qu'il fera connaître sa réaction (...) et informera ce partenaire des mesures appropriées y relatives par la voie diplomatique", ajoute-t-il.

La Belgique avait annoncé le 10 janvier, par la voix des ministres des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Didier Reynders et Alexander De Croo, une révision de sa coopération, notamment son aide financière au gouvernement congolais en réorientant 25 millions d'euros "au profit de l'aide humanitaire et d'autres initiatives répondant aux besoins les plus pressants de la population" à la suite notamment de la répression de marches pacifistes en RDC le 31 décembre dernier.

Nos partenaires