Katrina : cinq ans après, les habitants sont toujours en colère

30/08/10 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif

Cinq ans après le passage dévastateur du cyclone Katrina, les habitants ont encore du mal à accepter cette catastrophe, qui a meurtri toute la région de la Nouvelle-Orléans et chamboulé l'Amérique. Le président Barack Obama s'est rendu sur place dimanche pour rendre hommage aux victimes du cylone et assurer son soutien aux populations locales.

Katrina : cinq ans après, les habitants sont toujours en colère

© Reuters

Cinq ans après la catastrophe, la colère continue d'animer les habitants de la Nouvelle-Orléans. En effet, des dizaines de milliers de personnes vivent toujours dans des caravanes. Parmi ceux qui sont revenus, beaucoup ont du faire face à une désolation totale. Ils ont tout perdu : leur maison, leur emploi et parfois même des membres de leur famille.

Le président était attendu à la Nouvelle-Orléans pour "rendre hommage aux victimes de la catastrophe et aux sacrifices consentis" par les habitants de la région. Il a aussi assuré que son administration allait "se battre" aux côtés des habitants de la Nouvelle-Orléans "jusqu'à ce que le travail soit fini". Barack Obama a également souligné les progrès réalisés pour rendre la région plus sûre. L'enchevêtrement composé de 560 km de digues, de parois coulissantes anti-crues et de 78 stations de pompage qui sont en train d'être construits ne parviennent pourtant pas à rassurer une population inquiète à l'idée que l'histoire ne se répète.

La Nouvelle-Orléans, en partie construite sous le niveau de la mer et protégée par des digues, avait été plongée dans le chaos à la fin de l'été 2005 après avoir été frappée par le cyclone. A la suite d'une rupture de digue des quartiers entiers avaient été inondés. Au total, environ 1.800 personnes avaient péri et plus d'un million avait fui la région. Nombreux sont ceux qui ne sont jamais revenus.

Le Vif.be

Nos partenaires