Karadzic assure avoir tout fait pour éviter la guerre en ex-Yougoslavie

16/10/12 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Le Vif

L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a affirmé mardi, lors du début de la présentation de la défense, devant les juges du Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) avoir fait tout son possible pour "éviter la guerre".

Karadzic assure avoir tout fait pour éviter la guerre en ex-Yougoslavie

© Image Globe

"Je ne devrais pas être accusé, je devrais être récompensé pour toutes les bonnes actions que j'ai faites : j'ai fait tout ce qui était humainement possible pour éviter la guerre et réduire la souffrance humaine", a-t-il déclaré calmement.

"Personne n'a pensé qu'il y aurait un génocide en Bosnie", a-t-il déclaré à La Haye, où siège le TPIY, ajoutant être un homme "doux, tolérant, avec une grande capacité à comprendre les autres".

Radovan Karadzic, 67 ans, est poursuivi pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie, entre 1992 et 1995, au cours de laquelle 100.000 personnes sont mortes.

Il doit notamment répondre du massacre de près de 8.000 hommes et garçons musulmans à Srebrenica, dans l'est de la Bosnie, en juillet 1995, le pire massacre en Europe depuis la seconde guerre mondiale.

Selon l'acte d'accusation, il a tenté de "chasser à jamais les Musulmans et Croates de Bosnie des territoires revendiqués par les Serbes de Bosnie".

Chevelure grise en bataille et le front barré d'une mèche indomptable, Radovan Karadzic, vêtu d'un costume bleu marine et d'une cravate rayée bleue et blanche, a ajouté avoir été "strict avec lui-même et les autres pour mettre en place les pouvoirs démocratiques".

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires