Kadhafi lâché par un ministre-clé

31/03/11 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Le Vif

Le colonel Kadhafi a subi un grave revers mercredi soir: son ministre des Affaires étrangères, Moussa Koussa, une des principales figures du régime, a annoncé sa démission à son arrivée à Londres, après un bref séjour en Tunisie.

Kadhafi lâché par un ministre-clé

© REUTERS/Zohra Bensemra

"Il s'agit d'une défection très importante, et un indice sur le fait que les gens entourant Kadhafi pensent que la fin est proche", s'est réjoui un haut responsable américain sous couvert de l'anonymat.

Dimanche, Hillary Clinton et Robert Gates, respectivement à la tête de la diplomatie et de la défense américaines, avaient déjà affirmé que des proches du dirigeant libyen avaient commencé à faire défection. Et ce mercredi, le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé indiquait à l'Assemblée nationale: "On signale sur le plan politique, et ceci est peut-être porteur de développements positifs, de premières défections autour de Kadhafi à Tripoli."

Après cette défection, les jours du régime libyen "sont comptés", a déclaré jeudi l'ancien ministre libyen de l'Immigration, Ali Errishi, à la chaîne de télévision France 24. D'après lui, Moussa Koussa a "réussi à s'échapper" d'une véritable prise en "otages" dont feraient l'objet les membres du gouvernement libyen. "Koussa est l'un des conseillers en qui Kadhafi avait le plus confiance. C'est la fin du régime. (...) Kadhafi n'a plus personne" sur qui compter. "Désormais, il ne reste que lui et ses enfants", selon Errishi.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires