Kabila "restaure l'autorité de l'Etat" en RDC

25/11/13 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

Trois semaines après la capitulation de la rébellion M23, le président Joseph Kabila est en tournée dans l'est de la République démocratique du Congo, un déplacement symbole de la "restauration de l'autorité de l'Etat".

Kabila "restaure l'autorité de l'Etat" en RDC

© Image Globe

Le chef de l'Etat est arrivé le 20 novembre à Kisangani, capitale de la Province Orientale (Nord-Est) et troisième ville du pays, pour le début de sa tournée régionale effectuée en voiture. Ce jour marquait le premier anniversaire de la cuisante prise de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu (Est), par le M23, l'ex-rébellion composée essentiellement de Tutsi congolais, qui était soutenue, selon des experts de l'ONU par le Rwanda et l'Ouganda, ce que ces pays voisins de la RDC ont toujours démenti.

Ce périple de 1.000 kilomètres et le mode de déplacement choisi, la voiture, visent à montrer que l'Est du pays est de nouveau sous le contrôle du gouvernement, impuissant ces dernières années face à de multiples guérillas. A Kisangani, il a présidé un conseil de sécurité. Pendant son séjour, il a pris des bains de foule, sourire aux lèvres, et sous bonne escorte, selon des images diffusées sur la Radio-Télévision Nationale Congolaise. D'après la source de la présidence, outre des demandes pressantes pour la réfection des routes, de nombreux habitants l'ont remercié pour la victoire de l'armée face au M23. A Bunia, chef-lieu de l'Ituri (extrême nord-est), où il est arrivé dimanche soir par une route fortement dégradée, il pourrait animer un autre conseil de sécurité. Et il semble acquis qu'il se livrera au même exercice en fin de semaine à Goma, qu'il regagnera toujours par la route et où il tiendra aussi un conseil des ministres.

Nos partenaires