Jusqu'où ira la puissance douce de la Chine ?

19/12/17 à 11:16 - Mise à jour à 11:15

Source: Knack

Pékin ne veut pas conquérir le monde, mais le séduire et sortir de son isolement. Le journaliste et auteur Sus van Elzen tente de mesurer le soft power chinois.

Il y a une tendance, parmi les femmes chinoises d'un certain âge, de ne pas continuer à teindre leurs cheveux en noir jais comme les membres du Bureau politique, mais de les laisser grisonner doucement. On parle évidemment de métropoles comme Pékin et Shanghai, partout ailleurs les femmes grisonnent d'un coup. Beaucoup de choses indiquent que la Chine est en train de changer. Attendez le moment où les membres du gouvernement afficheront leurs premiers cheveux gris, ce sera un point de rupture.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires