Julian Assange risque d'être extradé vers la Suède

07/02/11 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

Julien Assange, l'Australien de 39 ans et fondateur du célèbre site Wikileaks, est arrivé ce lundi matin, sans faire de déclaration, au palais de justice de Belmarsh dans l'est de Londres. Sa demande d'extradition formulée par la Suède doit être examinée aujourd'hui par le palais de justice.

Julian Assange risque d'être extradé vers la Suède

© EPA/KERIM OKTEN

Il s'agit déjà de la cinquième comparution devant la justice britannique depuis que Julian Assange a été arrêté le 7 décembre dernier, à Londres.

Même lorsqu'il est directement concerné, le fondateur de Wikileaks ne fait pas défaut à la règle de transparence qu'il défend. C'est pourquoi son avocat, Mark Stephens, publiera l'ensemble des arguments de la défense de son client sur internet.

Les avocats de Julian Assange s'opposent à la demande d'extradition formulée par la Suède. Ils estiment que cette extradition pourrait comporter un risque si Assange est ensuite envoyé aux Etats-Unis où il pourrait risquer la peine de mort.
Puisque Assange n'a pas été inculpé, les avocats déclarent que le mandat d'arrêt n'est pas recevable et que la justice suédoise désire simplement l'entendre.

Assange quand à lui, nie totalement ces accusations de viol et d'agression sexuelle que lui portent deux jeunes suédoises.

Cette affaire est indépendante des remous provoqués par la publication par WikiLeaks de milliers de documents officiels, fort embarrassante pour de nombreux gouvernements.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires