Johnny Hallyday, un héros français

14/12/17 à 11:15 - Mise à jour à 11:15
Du Le Vif/L'Express du 15/12/17

La mort de "l'idole des jeunes" s'est transformée en une gigantesque manifestation politique et "people", révélatrice de l'état de la France. Un pays nostalgique, en quête d'une nouvelle grandeur. Avec des élites soucieuses de réduire la fracture avec le peuple.

Un million de personnes dans les rues de Paris, samedi 9 novembre, pour un " hommage populaire " grandiose. Un pic de 8 millions de téléspectateurs sur TF1 et de 6,76 millions sur France 2, lors du discours du chef de l'Etat. En quelques jours, un chanteur populaire s'est transformé en " héros " français. Johnny Hallyday est, ainsi, devenu selon certains l'égal de Victor Hugo (lire page 117). Rien que ça. Dans une France déchirée, à la recherche de sa grandeur passée, en quête d'identité, Johnny est devenu ciment d'une nation nostalgique et plutôt conservatrice. Le reflet, aussi - avec Jean d'Ormesson -, d'une société perdue, en quête de lumière. Voici les cinq raisons qui ont imposé " l'idole des jeunes ", même malgré elle, comme référence absolue dans le débat public, bien au-delà de son succès musical.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires