JO 2014: "pas de menaces réelles pour la sécurité", assurent les Russes

30/01/14 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a affirmé jeudi qu'il n'y avait pas de "menaces réelles" pour la sécurité des participants et spectateurs des jeux Olympiques de Sotchi qui s'ouvrent dans une semaine.

JO 2014: "pas de menaces réelles pour la sécurité", assurent les Russes

© REUTERS

"Il n'y a pas, à ce jour, de menaces réelles pour la sécurité des participants aux Jeux et des visiteurs" venant à Sotchi, a déclaré le directeur des opérations de sécurité au FSB, Alexeï Lavrichtchev, cité par l'agence Interfax. "Toutes les menaces potentielles ont été examinées pour garantir la sécurité des Jeux et nous sommes prêts à faire face à tous les défis concernant la sécurité", a-t-il ajouté. Le responsable russe a observé que le FSB était en relation avec les services spéciaux de plus de 80 pays dont des délégations sont attendues à Sotchi dans les jours à venir.

La sécurité des JO de Sotchi est une préoccupation majeure des autorités russes après les deux attentats suicide meurtriers fin décembre à Volgograd, dans le sud de la Russie (à 700 km de Sotchi), et les récentes menaces d'islamistes du Caucase du Nord de commettre des attaques pendant les Jeux.

Le chef de la rébellion islamiste du Caucase, Dokou Oumarov, qui a revendiqué dans le passé plusieurs attentats meurtriers à Moscou et dans d'autres villes de Russie, avait appelé en juillet dernier à "empêcher par tous les moyens" la tenue des JO d'hiver.

La proximité de Sotchi avec les républiques instables du Caucase du Nord a soulevé nombre d'inquiétudes et conduit les autorités russes à prendre des mesures de sécurité sans précédent dans l'histoire des jeux Olympiques.

Plusieurs dizaines de milliers de policiers et militaires sont mobilisés, des missiles de défense aériennes ont été déployés, des contrôles draconiens sont effectués à l'entrée des sites olympiques, devant les télésièges, dans les gares et sur les routes de Sotchi où la circulation automobile est restreinte et filtrée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires