Jerusalem-Est : les nouvelles colonies israéliennes provoqueront une "explosion"

27/10/14 à 13:36 - Mise à jour à 19:29

Source: Belga

La décision d'Israël d'accélérer les plans pour la construction de 1.000 logements à Jérusalem-Est et la poursuite de la colonisation juive provoqueront une "explosion", a prévenu lundi un haut dirigeant du Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas.

Jerusalem-Est : les nouvelles colonies israéliennes provoqueront une "explosion"

© Belga

"De telles mesures unilatérales mèneront à une explosion", a dit à la presse Jibril Rajoub à Ramallah, en Cisjordanie occupée, alors que la partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée est en proie à de vives tensions. Cette annonce intervient sur fond de tensions grandissantes dans la Ville sainte secouée depuis cinq jours par des heurts d'une ampleur inédite, notamment dans le vieux Jérusalem où se trouve l'emblématique esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam où les visites de plus en plus nombreuses de juifs sont perçues comme des provocations. Le négociateur en chef palestinien Saëb Erakat a, lui, affirmé à l'AFP, que les Palestiniens envisageaient désormais d'accélérer leurs démarches "auprès du Conseil de sécurité de l'ONU" auquel ils veulent prochainement soumettre un projet de résolution fixant une date à la fin de l'occupation israélienne, ainsi que leur adhésion à la Cour pénale internationale "car toutes les décisions du gouvernement de Benjamin Netanyahu sont des crimes de guerre". Israël a décidé lundi d'accélérer la planification pour la construction de plus de 1.000 unités d'habitation dans deux colonies juives de Jérusalem-Est, dont l'annexion et la colonisation par Israël sont illégales aux yeux de la communauté internationale qui y voit l'un des principaux obstacles au processus de paix.

L'UE demande à Israël de "revenir d'urgence" sur sa décision

L'Union européenne a demandé lundi à Israël de "revenir d'urgence" sur l'intention d'accélérer la construction de mille logements à Jérusalem-Est, jugeant que cela serait "une décision peu judicieuse et inopportune".

"Nous avons pris note des informations sur la décision du gouvernement israélien d'aller de l'avant dans l'expansion de colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie", a déclaré une porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton.

"Nous avons demandé des éclaircissements et des détails", a ajouté Maja Kocijancic. "Si elle était confirmée, nous ne pourrions faire autrement que de condamner cette décision peu judicieuse et inopportune", a-t-elle poursuivi, appelant Israël à "revenir d'urgence" sur cette décision.

L'Union européenne a toujours condamné les projets de colonisation des autorités israéliennes au-delà des frontières d'avant 1967, qui doivent selon elle servir de base aux négociations de paix. Elle avait déjà condamné début octobre l'aval donné à un projet de construction de 2.610 logements à Givat Hamatos, également à Jérusalem-Est.

"L'avenir des relations entre l'UE et Israël dépendra de l'engagement de ce dernier en faveur d'une paix durable et une solution basée sur (la coexistence de) deux Etats", a insisté Mme Kocijancic.

En savoir plus sur:

Nos partenaires